universites.
Tlemcen: des instruments pour un partenartiat éfficace avec les laboratoires de recherche

La direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique du ministère de l'enseignement supérieur (Mesrs ) a organisé ce dimanche la deuxième rencontre brainstorming/Sonelgaz laboratoires de recherche à l'auditorium de la faculté de médecine avec la participation des laboratoires de recherche activant dans les domaines du génie électrique ( électrotechnique et électronique), des sciences des matériaux ( métallurgie et chimie) et des processus énergétiques environnement de l'université de Tlemcen, Sidi Bel Abbés, Mostaganem, l'unversité des sciences et de la technologie d'Oran( Usto), l'école normale supérieure de l'enseignement technique (Enset)d'Oran.
Dans son intervention, le recteur de l'université de Tlemcen Ghouali a souhaité la bienvenue à tous les participants et que cette rencontre va permettre de connaitre les activités des uns et des autres et que la Sonelgaz est une véritable entreprise qui se développe et a de grands projets, les compétences, c'est une véritable école.
Par ailleurs, le directeur du centre de recherche et de développement de l'électricité et du gaz (Credeg Alger) Allouche Mohammed a indiqué que cette société filiale a pour buts de l'appui et accompagnement et assistance, introduire les technologies enregistrées pour arriver à un développement en perpétuelle croissance, il y a le besoin de laboratoires de recherche, un partenariat qui va aboutir à déterminer les instruments qui permettent ensemble d'utiliser cette synergie.
Par ailleurs, avec la nouvelle organisation de la création de ce centre en 2005, qui travaille en collaboration avec plusieurs universités et répond à des besoins,et à une dynamique d'écoutes, de situer l'état des lieux, mutualiser les ressources, des échanges d'information, ensuite de créer un réseau de recherche entre l'université et le monde de l'industrie a t il souligné, de discuter et expliciter nos besoins.
Quant à mme Fatiha Ettoumi la directrice de la valorisation, de l'innovation et du transfert technologique ( Mesrs), a souligné que l'objectif est de la valorisation de la recherche, de la compétence, expertiser des formations dispensées, tout type d'action qui à même d'apporter un appoint du progrès social et à l'économie du pays, donc tous les partenaires sont mobilisés et faire valoir tout ce qui est éxploitable, évoluer le partenariat public privé à tous les échelles, mutualiser et ce sont les nobles missions.
Dans ce cadre, tous les directeurs de laboratoires de recherche des universités de l'ouest Algérien ont présenté les activités de leurs structures.
Au cours du débat trés instructif, il a été constaté qu'il existe des potentialités de laboratoires et ne reste qu'à se rapprocher pour placer le partenariat qui doit aboutir à des relations plus fructueux, de travailler ensemble dans la transparence, c'est un gisement énorme à éxploiter qui peut être valoriser et valorisable.
Aussi, il y a des chercheurs qui veulent montrer leurs travaux, et c'est une rencontre utile de rapprocher les chercheurs, de multiplier les contacts à tous les niveaux, il y a la volonté d'évoluer et c'est un point de départ important pôur un partenariat utile, d'assurer la prise en charge des problèmes.
En plus, une question a été posée souvent : comment mettre ces potentialités à éxécution? la réponse à été simple, le rapprochement, de multiplier les contacts permanents entre les structures.
La conclusion a été la suivante : nous avons besoin de vous, et vous, vous avez besoin de nous; il y a une lueur d'éspoir : pour arriver concrètement au partenariat enrichissant.
Dans ce cadre et en marge de ces travaux, l'entreprise Sinal dont la direction générale est basée à Oran ( Electronica Veneta) équipements et consommables Scientifique, didactique, médical et optique a distribué un document, Breve document aux participants.
Mohammed Gadiri. 22 fevrier 2009

KHEMIS-2005